Invocations pour le défunt

اللهُـمِّ اغْفِـرْ لِحَيِّـنا وَمَيِّتِـنا وَشـاهِدِنا ، وَغائِبِـنا ، وَصَغيـرِنا وَكَبيـرِنا ، وَذَكَـرِنا وَأُنْثـانا . اللهُـمِّ مَنْ أَحْيَيْـتَهُ مِنّا فَأَحْيِـهِ عَلى الإِسْلام ،وَمَنْ تَوَفَّـيْتَهُ مِنّا فَتَوَفَّـهُ عَلى الإِيـمان ، اللهُـمِّ لا تَحْـرِمْنـا أَجْـرَه ، وَلا تُضِـلَّنا بَعْـدَه

Allâhumma ghfir li-hayyinâ wa mayyitinâ, wa shâhidinâ wa ghâ’ibinâ, wa saghîrinâ wa kabîrinâ, wa dhakarinâ wa unthânâ. Allâhumma man ahyaytahu minnâ fa-ahyihi halâ-l-islâmi. Wa man tawaffaytahu minnâ fa-tawaffahu halâ-l-îmâni. Allâhumma lâ tahrimnâ ajrahu wa la tudillanâ bahdahu.

“Ô Seigneur ! Pardonne à nos vivants et à nos morts, aux présents et aux absents, aux jeunes et aux vieux, aux hommes et aux femmes. Ô Seigneur ! Celui d’entre nous que Tu maintiens en vie, fais-le vivre sur la voie de l’Islam et celui d’entre nous dont Tu as repris l’âme, fais-le mourir dans la foi. Ô Seigneur ! Ne nous prive pas de sa récompense et ne nous égare pas après sa mort.”

Invocations pour le défunt

اللهُـمِّ اغْفِـرْ لِحَيِّـنا وَمَيِّتِـنا وَشـاهِدِنا ، وَغائِبِـنا ، وَصَغيـرِنا وَكَبيـرِنا ، وَذَكَـرِنا وَأُنْثـانا . اللهُـمِّ مَنْ أَحْيَيْـتَهُ مِنّا فَأَحْيِـهِ عَلى الإِسْلام ،وَمَنْ تَوَفَّـيْتَهُ مِنّا فَتَوَفَّـهُ عَلى الإِيـمان ، اللهُـمِّ لا تَحْـرِمْنـا أَجْـرَه ، وَلا تُضِـلَّنا بَعْـدَه

Allâhumma ghfir li-hayyinâ wa mayyitinâ, wa shâhidinâ wa ghâ’ibinâ, wa saghîrinâ wa kabîrinâ, wa dhakarinâ wa unthânâ. Allâhumma man ahyaytahu minnâ fa-ahyihi halâ-l-islâmi. Wa man tawaffaytahu minnâ fa-tawaffahu halâ-l-îmâni. Allâhumma lâ tahrimnâ ajrahu wa la tudillanâ bahdahu.

“Ô Seigneur ! Pardonne à nos vivants et à nos morts, aux présents et aux absents, aux jeunes et aux vieux, aux hommes et aux femmes. Ô Seigneur ! Celui d’entre nous que Tu maintiens en vie, fais-le vivre sur la voie de l’Islam et celui d’entre nous dont Tu as repris l’âme, fais-le mourir dans la foi. Ô Seigneur ! Ne nous prive pas de sa récompense et ne nous égare pas après sa mort.”

Abou Houraïra (radhia Allâhou anhou) rapporte ces propos du Prophète Mouhammad صلى الله عليه وسلم :

« Quand l’homme vient à mourir, ses œuvres cessent à l’exclusion de trois d’entre elles : une aumône dont le profit demeure, une science dont les fruits sont encore perceptibles ou un enfant pieux qui invoque (Allah) en sa faveur. » (Mouslim)

Il est du devoir du musulman et de la musulmane d’implorer Allah en faveur des frères et sœurs décédées. Il s’agit là en quelque sorte d’une intercession de notre part en leur faveur, acte que le Prophète Mouhammad صلى الله عليه وسلم a lui-même fortement encouragé. Lorsqu’on implore Allah en faveur du défunt, on doit toujours demander ce qu’il y a de meilleur, c’est à dire qu’il soit préservé du châtiment de la tombe, qu’il soit pardonné, gracié et admis au paradis sans avoir jamais à goûter au châtiment de l’enfer.

Par ailleurs, il y a unanimité entre les savants qu’il est permis d’offrir les récompenses des aumônes à une personne défunte. Cet avis repose notamment sur le Hadith suivant :

Aïcha (radhia Allâhou anha) rapporte qu’un homme demanda au Prophète Mouhammad صلى الله عليه وسلم :

« Ma mère est morte subitement et il me semble que si elle avait pu parler elle aurait fait une aumône. Aura-t- elle une récompense si je fais une aumône à sa place ? »

– « Oui », répondit le Prophète Mouhammad صلى الله عليه وسلم . (Boukhâti et Mouslim)

Il est également possible de faire parvenir à une personne défunte les récompenses du pèlerinage, comme l’indique le Hadith suivant:

Ibnu Abbâs (radhia Allâhou anhou) rapporte qu’une femme de la tribu des « Djouheïna » vint vers le Prophète Mouhammad صلى الله عليه وسلم  et dit: « Ma mère avait fait le vœu d’accomplir le pèlerinage et elle est morte sans le faire.

Puis-je l’accomplir de sa part ? »

Le Prophète Mouhammad صلى الله عليه وسلم   dit en ce sens : « Fais le. Dis-moi, si ta mère avait une dette, aurais-tu payée celle-ci ? Acquittez-vous en. Allah est le plus en droit à cela. » (Boukhâri)

Copyright © Pompes Funèbres Musulmanes des HDF 2019 - site réalisé par E-com'unik